Jusqu’à présent scène conventionnée d’intérêt national, « art et création », Carré-Colonnes devient la huitième Scène nationale de Nouvelle-Aquitaine.Carré-Colonnes labellisé Scène nationale au 1er janvier 2020

Depuis plus de dix ans, Carré-Colonnes a progressivement écrit une histoire artistique et structurelle avec une première mutualisation du Carré de Saint-Médard-en-Jalles et des Colonnes de Blanquefort, l’intégration du Festival Échappée Belle, puis celle du Festival international des Arts de Bordeaux Métropole (le FAB).

Carré-Colonnes / FAB / Échappée Belle accueillent chaque année environ 100 spectacles, plus de 300 représentations et rassemblent plus de 100 000 spectateurs d’octobre à juin. Cette scène périurbaine dispose ainsi d’un rayonnement territorial inédit, entre métropole bordelaise et zones rurales en Médoc.

La labellisation Scène nationale constitue une véritable reconnaissance pour Carré-Colonnes et lui offre des perspectives nouvelles lui permettant de franchir un nouveau cap de développement pour penser, inventer, créer les nouvelles formes de coopération artistique et culturelle de demain, tout en intégrant les enjeux de territoires, d’environnement et de mobilités des publics.

Coïncidence heureuse du calendrier, Carré-Colonnes fête cette année son dixième anniversaire qui sera célébré tout au long de la saison 2019-2020 à travers une programmation qui promet d’être à la hauteur de l’événement. Rendez-vous du 10 au 12 avril 2020 pour le dernier spectacle de la saison qui transformera le Carré en Cité Merveilleuse et clôre cet anniversaire en beauté !

Foisonnement et collaborations artistiques

Le Ministre Franck Riester a souligné la pertinence de la ligne éditoriale du Carré-Colonnes, notamment en mettant les artistes et les créateurs culturels au coeur de la société. Il a par ailleurs insisté sur les nombreuses qualités qui lui ont permis de décrocher cette nouvelle labellisation :

  • la recherche permanente d'innovation, de créativité et d'ouverture culturelle ;
  • le croisement des disciplines, des artistes et des publics ;
  • l'offre "hors les murs" (la moitié des spectacles) qui amène la culture au public, la décloisonne et participe à réduire les inégalités culturelles de territoires, avec un ancrage et un rayonnement territorial remarquables entre métropole bordelaise et zones rurales ;
  • l'éducation, la médiation et la démocratisation artistiques et culturelles au coeur d'un projet ambitieux au service des citoyens et des artistes, notamment émergents ;
  • le soutien et l'engagement dans faille des collectivités depuis des années : villes de Saint-Médard-en-Jalles, Blanquefort et Bordeaux, Bordeaux Métropole, Conseil Départemental de la Gironde, Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine...