En présence d’experts de l’urbanisme et du sport-santé, d’élus et de services de la Ville, des trois coordinations de quartiers ou encore du célèbre guide et animateur télé et guide touristique Yves Simone, les ateliers et balades proposés durant cette quinzaine ont permis de mettre en évidence :

  • des temps de parcours à pied tout à fait raisonnables dans une commune pourtant aussi étendue que Saint-Médard ;
  • un gain de temps lorsqu’il n’y a pas besoin de chercher une place de stationnement et que l’on évite les divers désagréments liés à la circulation routière ;
  • des bienfaits physiques favorables à une meilleure santé ;
  • une vision différente de ce qui nous entoure, avec la découverte de « petits trésors » patrimoniaux qu’il est impossible de découvrir lorsque l’on circule en voiture ;
  • d’une manière générale, plus de fluidité et moins d’encombrements dans la ville, une meilleure qualité de vie et un meilleur épanouissement du citoyen.

 

Zoom sur les temps de parcours pédestres

En Centre-Ville

À partir des réflexions communes et du travail des coordinations de quartiers, la Ville a édité un document qui traduit les temps de parcours que chacun peut réaliser facilement à pied d’un point à l’autre de la ville, en prenant l’hôtel de ville comme point de référence.

Quelques exemples significatifs :

  • À 5 min. à pied de l’hôtel de ville, on rejoint entre autres le Parc de l’Ingénieur, le Carré des Jalles ou encore l’Espace jeunes…
  • À 8 min. à pied de l’hôtel de ville, on peut se rendre au lycée Jehan Dupérier, à la résidence autonomie Flora Tristan, à la gare cycliste…
  • À 10 min. à pied de l’hôtel de ville, on accède à l’espace Copernic, à la Maison de la Petite enfance, au cimetière Balanguey…

Dans les quartiers

Sur ce même document, une 2e illustration graphique rend compte des déplacements doux (en temps de parcours et en distances) sur les quartiers Ouest, Centre et Est / Sud.

  • Sur les quartiers Ouest, il suffit de 40 min. de marche (3,1 km) pour rejoindre le point le plus loin de la place d’Hastignan, à savoir la zone d’activité Les Artigons (Issac) ;
  • Sur le quartier Centre, il suffit de 24 min. de marche (1,9 km) pour rejoindre le point le plus loin de la place de l’hôtel de ville, à savoir l’espace Ball’ en Jall’ (Gajac) ;
  • Sur les quartiers Est, il suffit de 21 min. (1,7 km) de marche pour rejoindre le point le plus loin de la place de la Liberté, à savoir le village seniors (derrière la zone commerciale) ;
  • Sur le quartier Sud, l’accès au groupe scolaire, aux équipements sportifs et d’animation, à la mairie annexe ou aux commerces peut aisément se faire à pied.

Et aussi…

  • il ne faut que 30 min. à pied pour aller de la place d’Hastignan à l’hôtel de ville (2,4 km) ;
  • il ne faut que 15 min. à pied pour aller de la place de la Liberté (Gajac) à l’hôtel de ville (1,1 km).

Lors de la soirée de clôture, organisée dans le parc de l’Ingénieur, le Maire Jacques Mangon a annoncé qu’une démarche sera entreprise prochainement, en collaboration avec les parents d’élèves, pour mettre en place un système de pédibus pour amener les enfants à l’école. La Ville poursuivra également le développement des équipements cyclables sur la commune et l’aménagement de nouveaux cheminements pédestres pour relier les quartiers.

Retour sur quelques balades

Printemps Urbain

Au cours de la balade « Patrimoine insolite », arrêt place de l’hôtel de ville : Jean-Marc Offner, directeur de l’agence d’urbanisme A’urba, a invité les participants à éveiller leur cinq sens et leur imaginaire, à exprimer leur ressenti et leur émotions pour une véritable « approche sensible de l’espace urbain ».

Printemps Urbain

Le 1er juin, balade au cœur de l’insolite avec Yves Simone, le célèbre guide chapeauté, à la découverte de recoins inconnus, de traces historiques cachées dans les façades, d’énigmes à décrypter…

Printemps Urbain

Le triptyque sport, santé, nature retrouvé au cours de ce « Printemps urbain » comme un fil d’Ariane, est une illustration de l’un des objectifs de la Ville, qui souhaite développer les atouts de Saint-Médard pour que chacun s’épanouisse, profite à sa façon des jardins de poche, des parcours santé, des structures sportives variées et parfois rares.