CrêpeGalette

Tous les ans, le 2 Février, nous célébrons la Chandeleur, appelée aussi la fête des Chandelles où nous faisons des crêpes.

Les crêpes rappelleraient le soleil avec leur forme ronde et couleur dorée mais aussi le symbole du retour de la lumière, car c'est le moment de l'année où les jours s'allongent de plus en plus vite et annoncent la fin de l'hiver.

Les Crêpes dateraient de 7000 avant Jésus Christ. Il s'agissait d'une galette épaisse réalisée avec une pâte à base d'eau et de céréales écrasées. On les cuisait sur une pierre plate bien chaude.

Elles apparaissent en Bretagne au 13ème siècle. Le sarrasin (blé noir) a été rapporté après les croisades d' Asie. C'est le début des galettes bretonnes, fabriquées avec de la farine de blé noir qui est sans gluten.

On distingue la Galette de sarrasin et la Crêpe sucrée par la différence de farine utilisée. Pour celle sucrée, on préfère la farine de froment, mélangée à du lait, des œufs et du beurre.

Elles peuvent très bien participer à un repas équilibré : 

  • Crêpe sucrée : à préférer avec du sucre ou des fruits frais ou de la compote, voire un peu de confiture ou chocolat !
  • Galette salée : la pâte apporte des sucres lents, la garniture des protéines (jambon, bacon, œuf, thon..), un produit laitier avec le fromage (gruyère râpé, chèvre...) et des légumes (champignons, poireaux, tomates...). On peut aussi l'accompagner d'une salade verte ou autres crudités.  

Dans le passé, les crêpes représentaient la prospérité pour l'année à venir. On faisait sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d'or ou de monnaie dans la main gauche ; il fallait que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle pour que cela fonctionne.

 

Crêpe

Laura BARCOUZAREAU, Diététicienne de la Mairie de Saint-Médard-en-Jalles