La distanciation reste de rigueur.

Pour les repas en famille, entre amis, au restaurant, on privilégie les repas en extérieur, on veille au respect des distances et pour les proches à risque, on peut porter un masque.

Quelques conseils si le besoin de contact avec des proches manque trop :

  • On peut s’enlacer à distance du visage, en restant côte-à-côte.
  • On doit avoir confiance en l’autre. En s’assurant que l’autre personne ne présente pas de symptômes.
  • On peut caresser une zone couverte par un vêtement, en veillant à se laver les mains au préalable.
  • L’étreinte doit être brève et au moment de se rapprocher l’un de l’autre, on veille à contrôler sa respiration, en restant calme et en évitant de parler.

Affiche ARS distanciation sociale

 

Que ce soit un masque chirurgical ou un masque en tissu, porter un masque sert à protéger les autres.

Il est important de continuer à le porter dans les situations suivantes : dans les transports en commun, dans les commerces et les restaurants, lors de festivités, pour protéger les personnes à risque et de manière générale, dès que la distanciation n’est pas possible. 

Quelques conseils pour supporter le masque pendant l’été :

  • Le porter uniquement quand c’est nécessaire (voir situations ci-dessus). Pas besoin de le porter lors d’une balade seule, en plein air.
  • Porter des masques chirurgicaux ou tissu, et non des masques FFP2, très filtrants et réservés aux soignants.
  • Ne pas le porter pendant des efforts physiques. Si l’on doit faire un footing en groupe, le mieux est de garder les distances entre chacun.
  • Pour éviter de produire trop de chaleur lorsqu’on porte le masque, il faut essayer de respirer calmement par le nez.
  • Pour se rafraîchir, il faut boire de l’eau et veiller à s’hydrater la peau pour éviter les irritations.
  • Pour finir, le masque doit être changé dès qu’il est mouillé.

Affiche ARS masque

 

Pour finir, le lavage des mains est un geste incontournable.

Quand le lavage des mains à l’eau et au savon n’est pas possible, il faut avoir dans son sac un flacon de gel hydroalcoolique. De nombreux commerces et autres établissements mettent à disposition du gel hydroalcoolique à leur entrée. Il ne faut pas passer à côté sans s’en servir. En se frottant les mains au gel hydroalcoolique avant d’entrée, on évite de contaminer l’environnement et en sortant, on a les mains propres pour se protéger soi-même.

Affiche ARS mains