Journée des aidantsEn effet, 8 à 11 millions de Français sont dits « proches aidants » ou « aidants familiaux », soit 1 Français sur 6 : 90% aident un membre de leur famille, dont 52% un de leurs parents. Aussi, 8 aidants sur 10 ont le sentiment de ne pas être suffisamment aidés et beaucoup (44%) font part de leurs difficultés à concilier ce rôle d’aidant familial avec leur vie professionnelle et la préservation de leur propre santé.

Quelles solutions de répit pour les aidants ?

Sous l’égide du Centre Communal d’Action Sociale, la Ville vient de créer un poste de coordinatrice du soutien aux aidants rattaché à l’Ehpad Simone de Beauvoir (voir ci-dessous), lieu d’expérimentation d’un « Centre Ressources » dont l’objectif est d’apporter des solutions de répit aux aidants de personnes âgées en perte d’autonomie.

En plus des groupes de parole animés par un psychologue du CCAS une fois tous les deux mois, des solutions de répit et d’accompagnement y sont proposés.

  • Le baluchonnage pour les aidants des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer : il s’agit de permettre à un aidant de s’absenter de son domicile le temps d’un week-end et qu’un relais soit mis en place à domicile auprès de la personne malade, 24h/24.
  • Un séjour de vacances pour les malades et leur conjoint (dans un village de vacances adapté des Landes, par exemple) : le transport, les activités (promenades, visites, sorties, etc.) et le séjour sont encadrés par des professionnels soignants de l’Ehpad.
  • Une consultation pour les familles confrontées à la dépendance d’un proche : 5 entretiens gratuits avec un psychologue, un ergothérapeute, un médecin et un travailleur social pour dénouer des situations tendues ou complexes, construire un projet pour et avec la personne âgée, et envisager différentes solutions.
  • L’accompagnement de fin de vie : pour soutenir les aidants dans la phase délicate de la fin de vie de leur parent âgé vivant à domicile, un hébergement temporaire est possible.
  • Le service d’hébergement temporaire (7 à 60 jours par an) et l’accueil de jour (sur une journée) : la personne âgée peut être accueillie et bénéficier des services de la structure (hébergement, soins, activités). Ce dispositif permet à l’aidant de faire une pause, de prendre du repos, et il peut être aussi une solution post-hospitalisation, afin que la personne âgée puisse récupérer avant de regagner son domicile.

Nouveauté : une coordinatrice municipale en soutien aux aidants

Depuis le 1er septembre 2020, Chloé Bonato a débuté ses missions de :

  • coordination et développement d’actions de soutien aux aidants (proches aidants et/ou aidants familiaux) des personnes âgées en perte d’autonomie ou des personnes handicapées vieillissantes ;
  • d’aide à l’accès des aidants aux solutions innovantes de soutien, de prévention et de répit ;
  • de déploiement des actions du « Centre Ressources » sur le territoire, comprenant Saint-Médard, Le Taillan, Le Haillan et Saint-Aubin ;
  • de développement de la communication, de coopération et de dynamique entre les partenaires (« Centre Ressources », service Prévention de la dépendance du CCAS, service polyvalent d’aide et de soins à domicile de l’ADHM, services d’aide et d’accompagnement à domicile, CLIC/MAIA Portes du Médoc, professionnels de santé libéraux, CCAS des autres communes du territoire, etc.).

Informations: 

CCAS
Place de l’hôtel de Ville
Tél. : 05 56 57 40 97
Mail : ccas@saint-medard-en-jalles.fr

Ehpad Simone de Beauvoir
29, allée du Preuilha
Tél. : 05 56 70 13 63
Mail : centreressources@saint-medard-en-jalles.fr