Les événements, rassemblements et manifestations sur la voie publique et les lieux ouverts au public :

  • Limitation à 1000 personnes pour les événements et réunions sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public.
  • Interdiction des événements de type fêtes foraines, brocantes et fêtes des voisins.
  • Interdiction des manifestations sociales si elles ne respectent pas un protocole sanitaire strict.
  • Annulation des Journées européennes du patrimoine, qui devaient se tenir les 19 et 20 septembre.

La vie sociale :

  • Fermeture administrative des bars et restaurants qui contreviennent aux règles sanitaires, dès le lendemain du contrôle.
  • Interdiction de la consommation debout dans les bars et restaurants de la métropole.
  • Interdiction pour les bars de la diffusion extérieure de musique sur la voie publique.
  • Interdiction des soirées dansantes dans les ERP (établissements recevant du public).
  • Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs et jardins.

La vie professionnelle :

  • Cadences renforcées des bus et tramways aux heures de pointe.
  • Multiplication des contrôles de l’inspection du travail sous la houlette de la Direccte afin d’assurer le respect des gestes barrière en entreprise.
  • Recommandation aux entreprises et administrations de la suppression des événements festifs ou conviviaux en milieu professionnel et de l’utilisation, chaque fois que cela est possible, du télétravail.

Le milieu scolaire, universitaire, culturel et sportif :

  • Port du masque obligatoire dans un périmètre de 50m autour des salles de sport, de spectacle, conservatoires.
  • Port du masque obligatoire à l’université sur les campus et dans un périmètre de 50m autour.
  • Port du masque obligatoire devant les écoles, collèges et lycées et dans un périmètre de 50m autour. 
  • Interdiction des fêtes étudiantes et arrêt de la mise à disposition des lieux dédiés à cet effet.
  • Suspension des sorties scolaires dans l’enseignement primaire et secondaire.
  • Fermeture des vestiaires des équipements sportifs,hors piscine et hors usage scolaire et STAPS.

La vie privée :

  • Il est demandé à chaque habitant de limiter le nombre de rassemblements familiaux et amicaux à 10 personnes maximum.

Protéger les plus vulnérables :

  • Comme c’est le cas lors d’une canicule, les maires devront utiliser leurs registres communaux qui recensent les plus vulnérables pour les appeler régulièrement et organiser avec les CCAS et les CIAS des portages de repas.
  • Les services d’aide à domicile et les personnels au contact des plus vulnérables, seront sensibilisés, en lien avec le Conseil Départemental.

En ce qui concerne spécifiquement les résidents en EPHAD :

  • Poursuite de l’application du protocole de crise : concentration des personnels multi-sites sur un seul pour éviter la circulation entre établissements, isolement de tout résident suspect COVID-19, dépistage de tout le personnel ou de tous les résidents en cas de suspicion.
  • Limitation des visites à deux personnes, par semaine et par résident.

Pour rappel, voici la liste des lieux où le port du masque est obligatoire : 

  • dans tous les marchés ouverts,
  • à moins de 50m des entrées réservées au public des établissements scolaires, du lundi au vendredi, de 07h00 à 19h00 ainsi que le samedi, de 07h00 à 13h00,
  • à moins de 50m des entrées réservées au public des établissements sportifs, culturels et artistiques,
  • dans tous les espaces publics des établissements universitaires ainsi que dans un périmètre de 50m autour de ces derniers.

Pour plus d'informations, consultez le site internet de la Préfecture de Gironde.