Pour s’inscrire : 

  • Vous pouvez effectuer la démarche en ligne
  • Vous pouvez télécharger le formulaire d'inscription, et l’envoyer par mail (elections@saint-medard-en-jalles.fr) ou le déposer dans la boîte aux lettres de la Mairie. 
  • Enfin, vous pouvez vous inscrire en Mairie sans rendez-vous.
    Pour cela, il faut vous munir d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois et un justificatif d'identité valide ou périmé depuis moins de 5 ans.

Attention, la Mairie sera fermée le vendredi 14 mai 2021. 

Rappel : les résidents saint-médardais fêtant leurs 18 ans avant le jour de l’élection - ou entre les deux tours - sont inscrits d’office sur les listes électorales dès lors qu’ils ont procédé à la démarche de recensement à l’âge de 16 ans.

Pour vérifier sa situation électorale : 

Vous pouvez vérifier sur quelle liste électorale vous êtes inscrit (inscription d'office ou inscription volontaire), vérifier que vous n'avez pas été radié, mais aussi connaître l'adresse de votre bureau de vote en cliquant sur ce lien.

Procuration : 

Si vous êtes absent le jour du vote, vous pouvez choisir de vous faire représenter par une personne de votre entourage qui sera chargée de voter à votre place. 

Dans le contexte sanitaire actuel lié à l’épidémie de Covid-19, chaque mandataire peut disposer de deux procurations. 

Plus d’informations pour effectuer sa demande de procuration : cliquez ici

Plus d'informations 

Les élections départementales sont organisées par canton, pour élire les conseillers départementaux. Le canton de Saint-Médard-en-Jalles comprend trois communes : Saint-Médard-en-Jalles, Saint-Aubin de Médoc et Le Taillan Médoc. 

Les électeurs de chaque canton élisent deux conseillers départementaux pour une durée de 6 ans.

Les candidats se présentent en binôme, obligatoirement composé d’un homme et d’une femme (leurs suppléants doivent également constituer un binôme de sexe différent).

Les élections régionales visent à désigner 183 conseillers régionaux pour la Nouvelle-Aquitaine, pour une durée de 6 ans (la durée du mandat des conseillers qui seront élus en 2021 a été portée à 6 ans et 9 mois en raison d'un calendrier électoral chargé en 2027). Une fois élue, l'assemblée régionale élit un président du conseil régional. Les vice-présidents et les membres de la commission permanente de la Région sont aussi élus dans la semaine suivant le scrutin. Les listes sont paritaires, c'est-à-dire composées alternativement d’un candidat de chaque sexe.

Quelles sont les compétences des départements et des régions ? 

Les départements agissent sur quatre niveaux de compétences : 

  • Solidarités et cohésion territoriale 

L’action sociale est la principale mission des départements. Ceux-ci sont amenés à travailler dans le domaine de l’enfance (adoption, aide sociale à l’enfance), du handicap (insertion sociale et aides financières), des personnes âgées et de la dépendance (création et gestion des maisons de retraite) ou encore de la gestion des prestations sociales (gestion du revenu de solidarité active (RSA)).

  • Education 

Les départements assurent la construction, l’entretien et l’équipement des collèges et la gestion des agents techniciens, ouvriers et de service (TOS). 

  • Action culturelle et sportive 

Le sport, la culture, le tourisme ou encore la promotion des langues régionales font partie des "compétences partagées" entre les différentes collectivités territoriales.

  • Développement des territoires et infrastructures 

Les départements gèrent l’équipement rural, le remembrement, l’aménagement foncier, la gestion de l’eau et de la voirie rurale, en tenant compte des priorités définies par les communes, les services de transport spécial des élèves en situation de handicap vers les établissements scolaires, et la gestion de la voirie départementale.

Les compétences des régions peuvent être réparties en six thèmes : 

  • Les transports : gestion des ports et des aéroports, des Trains Express Régionaux (TER), des transports routiers interurbains et scolaires, de la voirie, des gares publiques routières… La mobilité et les transports constituent le principal poste de dépenses des régions. 
  • Les lycées : construction, entretien et fonctionnement des lycées d’enseignement général et des lycées et établissements d’enseignement agricole. Les régions ont aussi pour mission de définir une stratégie régionale pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation.
  • L’emploi et la formation professionnelle :  insertion des jeunes en difficulté, formation des demandeurs d’emplois, gestion de l’apprentissage et des formations en alternance…
  • L'aménagement du territoire et l'environnement : gestion des déchets, des parcs naturels régionaux, développement rural et urbain, plan régional pour la qualité de l’air…
  • Le développement économique : animation des pôles de compétitivité, aides au tissu économique et mise en œuvre du schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDE-II). Il définit les orientations en matière d’aides aux entreprises, de soutien à l’internationalisation, d’aides à l’investissement immobilier et à l’innovation des entreprises.
  • La gestion des programmes européens : autorité de gestion des fonds européens FEDER  (Fonds Européen de Développement Régional), FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) et une partie du FSE (Fonds Social Européen).