Accompagnée par une équipe menée par une agence d’architectes et ses partenaires, spécialistes de l’aménagement urbain et de la participation citoyenne, cette démarche de la Ville a permis de faire émerger des réflexions partagées entre citoyens (résidents et actifs), techniciens, élus et futurs opérateurs. 

Les principales attentes de cette charte concernaient l'urbanisme, les mobilités, les aménagements, les services et les réponses à apporter aux grands enjeux de la protection environnementale, de la lutte contre le changement climatique et de la recherche d’une mixité sociale équilibrée.

La santé des habitants était également l'un des fils conducteurs dans la construction de cette « Ville de demain », ville ouverte, active, lieu d'animation, de citoyenneté et de mixité.


Un travail de terrain pour recueillir la parole des habitants

Du 24 mai au 6 juin : un « stand mobile » est allé sur le terrain à la rencontre des habitants et acteurs de la commune, dans les différents quartiers, pour récolter les récits, les perceptions, les usages, et mettre à l’épreuve du terrain les premiers diagnostics de l’agence d’architectes. 

Tiphaine et Julia, respectivement architecte exploratrice et médiatrice urbaine et culturelle, sont allées sur le terrain, 2 jours par quartier, pour rencontrer les habitants de manière spontanée. Elles ont réalisé des captations sonores, dans les espaces publics proches des commerces, à la sortie d’école, au marché, près des terrains de sport...

Dans un même temps, des « guides » volontaires - habitants issus des Conseils de Territoire - ont mené les architectes dans leur quartier au cours d’une balade commentée. Ils leur ont permis de découvrir chaque quartier au regard de ses caractéristiques, de son histoire, de son patrimoine et de son environnement. Ils leur ont révélé le quotidien de celles et ceux qui le font vivre, de ses équipements, de ses points forts et points faibles, de sa place dans la ville et dans l’agglomération, et de son futur « souhaitable » au regard des enjeux qui le concernent.

Au final, un podcast de quelques minutes a été réalisé pour dresser le portrait de chaque quartier.


LES TEMPS FORTS :

Des éléments de la "future charte" ont été mis à l'épreuve du public le 23 septembre au Carré des Jalles : les volontaires, issus des conseils de territoire ou des associations, ainsi que des habitant(e)s souhaitant participer, ont pu tester la future charte et travailler, à partir du podcast et d’une synthèse réalisée par l’agence d’architectes, autour du thème : « Comment faire projet dans un contexte pavillonnaire ? » Des artistes associés à la Scène nationale Carré-Colonnes ont également apporté leur regard décalé sur la question de l’aménagement urbain.

Une soirée conviviale de présentation au publique de la nouvelle charte a été organisée le 10 novembre au Carré des Jalles : un temps convial de présentation de la charte, ajustée suite à l’atelier-débat du 23 septembre, avec découverte du podcast réalisé sur la vie de la commune.


Et ensuite ? 

L’agence d’architectes poursuivra son travail en accompagnant la ville de Saint-Médard-en-Jalles dans la mise en œuvre de cette charte lors des études et de la réalisation des projets sur la commune.

 

Découvez en détails la nouvelle charte architecturale et paysagère de la Ville :

Carnet 0 - Manifeste et démarche
Carnet 1 - Reconnaître une identité singulière
Carnet 2 - Préserver le vivant
Carnet 3 - Construire en préservant le déjà-là
Carnet 4 - Activer un processus solidaire